Angles-sur-l’Anglin


24 juillet 2017 - 0 commentaire
Angle s/ l'Anglin
Nous avons découvert récemment la jolie petite ville d'Angle-sur-l'Anglin situé à seulement 30km de Châtellerault. À l'arrivée, c'est sa dominante moyenâgeuse qui nous saute aux yeux avec ses petites rues au coeur du village. Un peu plus loin, on y découvre même une forteresse, qui n'a hélas, pas su passer l'épreuve du temps.
Escapade en canoë
Au départ, si nous avons atterri dans ce village, c'est que nous avions envie depuis un moment de nous balader sur l'eau au rythme d'un canoë ou d'un kayak. Et nous avons pu réaliser notre envie grâce à Canoëcolo qui nous a permis d'embarquer à 2 dans l'un de leur canoë.
Bien que le temps n'était pas de la partie, nous n'avons pas hésité à remonter le fil de l'Anglin. Certes, nous avons dû faire face à une belle averse, mais heureusement nous nous sommes mis à temps à l'abri sous les arbres pour éviter de nous retrouver tremper. Heureusement, le temps est redevenu clément et à travers de beaux paysages nous avons pu apercevoir de nombreux animaux que ce soit sur terre (avec notamment un ragondin qui faisait trempette), dans les airs et même sous l'eau.
Arrêt obligatoire pour faire 4h, nous avons décidé d'accoster près d'un ancien moulin qui est aujourd'hui à l'abandon. Cette petite pause bien méritée fini, nous avons pu rebrousser chemin jusqu'à notre point de départ.
Découverte du Roc aux sorciers
Bon finalement à notre arrivée, les deux compotes à boire prisent plutôt n'auront pas suffit à nous rassasier, nous avons donc décidé de nous arrêter dans le café-restaurant La Grange des Dames juste à côté, au pied de la forteresse. Une crêpe, un chocolat chaud et nous revoilà reparti vers une mini-ascension en direction du Roc aux sorciers.
Il s'agit là, de la reconstitution d'un site archéologique datant d'il y a 15 000 ans (rien que ça!). Un peu de la même manière que la grotte de Lascaux, le site naturel devant être préservé, on nous propose une reconstitution du vrai site sous forme de maquette 3D grandeur nature. À la différence de Lascaux, ici, on ne trouve pas de peintures, mais à la place des sculptures en 3D avec toujours comme modèle des animaux mais aussi des femmes où on distingue parfaitement leur pubis.
Autour de cela, le site propose d'abord de comprendre la vie des magdaléniens et comment ils vivaient à cette époque. Et ensuite, il retrace le parcours du site devenu site archéologique, découvert que très récemment dans le milieu du XXe siècle.

Tant de choses sont encore à découvrir dans cette petite ville mais hélas nous n'avions plus de temps. Il est certain que nous reviendrons pour compléter notre visite dans un avenir proche.
À suivre...

0 commentaire

Connectez-vous pour lire ou écrire des commentaires.